lundi 8 juin 2009

Elections européennes : les résultats dans les Hauts-de-Seine.

.
Voici les résultats définitifs de l’élection européenne dans le département des Hauts-de-Seine :

UMP : 34,36 %
Europe Ecologie : 20,74 %
PS : 12,00 %
MoDem : 9,14 %
Front de gauche : 5,40 %
FN : 3,38 %
Libertas : 2,93 %
NPA : 2,56 %
Ecologie indépendante : 2,53 %
Debout la République ! :1,96 %
Liste antisioniste : 1,37 %
La Terre sinon rien : 1,06 %
Lutte ouvrière : 0,57 %
Autres listes : 2,00 %

Sur 928 106 inscrits, il y a eu 54,39 % d’abstention et 412 460 votes exprimés (pour 10 876 bulletins blancs ou nuls).

Par ville, le MoDem enregistre des résultats relativement homogènes. Les chiffres les plus décevants sont obtenus à Gennevilliers (5,05 %), Neuilly (5,95 %) et Marnes-la-Coquette (6,51 %) ; les meilleurs à Sceaux (11,19 %), Issy-les-Moulineaux (11,16 %) et Chaville (11,15 %). Partout ailleurs, les pourcentages oscillent entre 8 et 10%. A noter que, malgré une municipalité MoDem, Ville-d'Avray affiche un résultat de 9,25 % en ligne avec celui du département. Même constat à Asnières où, bien qu'il soit allié à la majorité PS, le MoDem n'obtient que 9,84 %. Visiblement, la situation locale a peu influé sur le vote des habitants.

.

2 commentaires:

souklaye.sylvain a dit…

Les bavures à répétition des faiseurs de frontières remettent en question la véracité de la théorie du chef du village national
– stop -
L’interdépendance abusive ou non entre les territoires demeure leur fond de commerce, mais elle est la seule garante de l’unicité de leur l’identité
– stop –
Entre une majorité omnipotente et une opposition fonctionnaire, les extrêmes font office de modérateurs –
- stop –
Quand on consomme des subventions sans acheter la technocratie, on finit par fantasmer le régime des autres
– stop –
À force de nous vendre une Europe humaniste et paradisiaque, on en oublierait qu’aujourd’hui elle est plus une nécessité qu’un choix
– stop –
Entre les accusations dignes d’une cour de récréation et les invectives feutrées, on pourrait croire que la nature du débat est la diversion commune
– stop –
Les élections européennes s’adaptent au buzz anthropophage et au culte de l’immédiateté sans memoires
– stop –
À la croisée de chemins handicapés par un passif, plus qu’un passé, les options de mutation offertes sont restreintes
– fin -
la suite ici
http://tiny.cc/9MNfi

Démocratie nanterrienne a dit…

Ils sont jolis, vos aphorismes. On dirait presque du René Char. ;-)